bardache

Furent découverts à la fin du Xvème siècle par des explorateurs du Nouveau Monde.

Ils s’agissaient d’indiens qui  s’habillaient et se comportaient en femme toute leur vie durant et assumaient un rôle sexuel passif. Si à l’occasion, un guerrier adulte pouvait devenir bardache pour éviter la guerre, la plupart d’entre eux étaient des enfants ou des adolescents. Ils s‘habillaient et parlaient comme des femmes et demeuraient avec elles. Ils combattaient rarement ou du moins, ne pouvaient porter des armes d‘homme.

Ils assumaient divers rôles économiques dont celui d’épouse et pouvaient même avoir une place dans certaines cérémonies religieuses. Certains faisaient l’objet d’une pénétration rituelle au cours de la prière sacrificielle.

Bien qu’intégralement masculins, les bardaches n’étaient pas autorisés

à avoir des relations hétérosexuelles et étaient supposés recevoir tout homme qui recherchait leurs faveurs : comme prostitués du village, ils aidaient à tenir les braves éloignés des filles à marier. Ainsi leur conduite homosexuelle et leur rôle sexuel passif n’étaient qu’un des éléments de leur personnage dont l’essence était une subordination aux hommes qui les identifiait au sexe féminin

Mes sources : Richard Texier - Professeur d’histoire à l’Université de l’Etat de New Yord à Binghamton