Avec mon compagnon, nous sommes allés au Musée de l'Erotisme voir leurs nouvelles expositions temporaires et nous sommes tombés sur celle de Paul Amar. Cet artiste travaille les coquillages qu'il utilise comme matériau pour créer des paysages fantastiques, des scènes érotiques (qui sont littéralement épouvantables de laideur, non par le thème, mais pasrle travail de l'oeuvre elle-même), ainsi que de forts beaux masques.

Je vous laisse juger de vous-mêmes. Très colorés, et constitués de divers coquillages le travail en est subtil tout autant que délicat.

 

20

60

30

40

50

70