Beaucoup ne connaissent les sikhs que par leur turban et l'assassinat de Mme Gandhi.

Des philosophes et des saints, tels que Chaitanya qui naquit à la fin du XIVème siècle développèrent des idées spirituelles où l'accent n'était plus mis seulement sur l'esprit mais sur l'homme accepté en totalité. Cette époque connue un remarquable effort pour combiner le Védânta et l'Islam pour établir une harmonie commune plus durable. Pour autant, la religion Sikh fut fondée au XVème siècle, par un indhu élevé dans les principes égalitaires de l'Islam. C'est une synthèse de ces deux religions.

Le Travail du Guru Nânak,et en particulier le mouvement Sikh Khalsa qui en résultat fut remarquable. Il ne s'agit en aucun cas d'une renaissance, mais d'un élan de créativité basé sur une assimilation du passé. Nânak disait : "La vérité est haute, mais plus haute encore est une vie vécue dans le vrai".

guru nanak

Mais le guru Gobind Singh y introduisit une plus grande part de militantisme après l'exécution, deux siècles plus tard, du père du dizième guru Sikh. Mais ce fut surtout au XIXème siècle qu'un nouvel élan spirituel a eu lieu. Un grand travail a été accompli par les membles de cette communauté pour l'éducation et l'amélioration des conditions d'existence des classes les plus retardées et négligées.

Book_GuruGobindSinghJi%28OriginalPunjabi%29_LRG__73368

Les Sikhs vivent principalement au Punjab, mais ils se sont installés un peu partout dans le pays, idem dans d'autres parties du globe. Amristar est la ville sainte des Sikh, et son temple d'or et de marbre contient les objets sacrés de leur religion. Les plaques de cuivre des toits, recouvertes de 400 kg de feuilles d'or ont été ajoutées par le maharadjah Ranjit Singh, Lion du Punjab et roi des Sikhs. Les sikhs vénèrent leur livre saint : le Granth, ils en respectent  les lois et ne s'inclinent que devant lui. Les sikhs initiés se doivent de : d'avoir les cheveux longs et la barbe, porter en permanence un peigne dans les cheveux, un poignard recourbé, un turban, un bracelet en fer, et un sous vêtement spécifique. 

golden-temple-amritsar

L'Inde entière est pénétrée du principe de loyauté à la caste et/ou au clan auquel on appartient. Les Sikhs le montre en portant le vêtement distinctif de leur communauté. Leurs barbes et leurs turbans sont extrémement voyants au point qu'ils paraissent plus nombreux que le nombre recencé. Pratiquement tous les Sikhs s'appellent singh. La communauté est fort soudée et lorsque leur guru leur a demandé de nettoyer les bassins du Nectar autour du Temple d'Amristar, tout le monde s'y est mis : jeunes, vieux, riches, pauvres, et ce après leur journée de travail et/ou d'école. Idem lorsqu'il a fallu construire un hospice.

Avant de prier dans le temple on fait ses ablutions, un bassin intérieur y est dédié :

Numérisation_20170829 (6)

Numérisation_20170829 (8)

Les Sikhs sont végétariens, Dans les temples il existe une cuisine communautaire et comme c'est un plaisir de donner autant que de recevoir, ils alternent en cuisine. Ceux qui ont reçu la veille, cuisinent le lendemain et vice versa. 

Numérisation_20170829 (9)

Quand je parle de l'honneteté des sikhs ce n'est pas un vain mot. Les photos ci-dessous, montrent que  dans la cour du temple sont triées et comptés par les hommes et les femmes les offrandes en argent offertes par les fidèles, les hommes portent un turban bleu signe de confiance et dessous un-sous turban jaune signe de purification. L'argent  est disposé dans la cour du temple à la vue de tous et de chacun sikhs et visiteurs et malgré la pauvreté des fidèles il ne viendrait à personne l'idée de se servir.

Numérisation_20170829 (10)

Numérisation_20170829 (11)

Les sikhs sont en général plus grands que la moyenne des indiens. Ils sont fort réputés pour leurs qualités de guerrier, de courage et d'honneteté. Ils occupent souvent des emplois de prestance : Gardes d'Honneur, portier dans des grands hôtels, etc...

J'aime beaucoup cette religion. Elle est un bon compromis  pour tous hommes et femmes. Celles-ci on les mêmes droits et devoirs que les hommes. Elles font la guerre comme eux, le couple se répartir équitablement les tâches du foyer, entretien, ménage, enfants.  Et Malgré que je sois indhu j'ai été accepté courtoisement par eux, j'ai mangé leur chapati, fait des photos. Ce que nous indhus avons commis comme crime envers eux est inqualifiable et impardonnable. En 1984 ce fut un massacre par nous indhus de tous les Sikhs que nous trouvions dans la rue tout cela pour venger le meurtre de Mme Gandhi par sa garde Sikh personnelle. Mais, l'armée n'avait pas à entrer à cheval dans leur temple, ni les soldats commettre des ignominies et souiller leurs objets sacrés. C'est une faute que nous porterons longtemps et à jamais ! Nous qui nous ventons de notre non violence, nous avons à cette occasion montrée la plus grande abjection qu'il est possible envers les coupables mais également et surtout envers les innocents dont un nombre incalculable de civils.