Dans la société indienne ou tout est codifié, ou tout à une signification quelle soit d'ordre sociétal ou spirituelle, comment pour des étrangers à notre culture ne pas être étonnés des marques diverses et variées apposées sur le front de tout un chacun. Signes de reconnaissance pour nous indiens, elles restent pour la plupart hermétiques aux nons initiés. C'est ainsi que des questions récurrentes telles que : la signification du "point" rouge que portent nos femmes sur le front ? Le point noir sur le front et le visage des enfants, les divers points de couleur sur le front des hommes et des femmes. Les dessins et marques sur le front des sâdhus, les traits blancs sur le front des indiens, la ligne blanche sur celle des indiens (femmes et hommes) du Sud de l'Inde, etc..?

Je vais, ci-après, essayer de balayer les interrogations les plus courantes pour que vous voyageurs puissiez vous y retrouver, et savoir l'attitude éventuelle à adopter en présence d'indiens portant ces diverses signes de reconnaissance.

Le bindi :

A ne pas confondre avec le sindur (sindoor) est une marque de coquetterie que les femmes et les jeunes filles arborent sur le front. Ce peut être un point de couleur rouge ou tout autre couleur, mais également un  bijou constitué de petits papiers décorés de tissu, de perles. Le bindi est souvent assorti à la tenue vestimentaire de la femme ou de la jeune fille. Ci-dessous, photos d'une boite à poudres de couleur en bronze, qui s'ouvre comme des quartiers de citron, et dont le fermoir est notre Dieu Ganesh, existe également en forme de miroir, etc...

P1110390

P1110389

Egalement ci-dessous, le bindi vendu déjà prêt en tube (kum kum) et celui en forme de bijoux à apposer sur le front. Le point noir sur le front d'une jeune fille signifie qu'elle est célibataire et sur le front  et la joue d'un bébé éloigne le mauvais oeil et veut dire également que l'enfant "est propre".

P1110392

P1110395

Le tilak ou la tikka :

Est un signe de prospérité, de fortune, de fertilité et également de bienvenu. Le tilak est constitué d'une poudre rouge, cette couleur est associée  à toutes nos manifestations religieuses et sacrées. Le rouge est intimement lié à l'indhuisme et représente  Shakti, la force, l'énergie vitale, symbolique qui se perd dans les méandres des Védas.

Cette marque sur le front peut être portée par tout le monde (homme, femme, enfant) mais est appliquée par les femmes qui ont seules le pouvoir de bénir toute personne de passage ou habitant sous sous leur toit. Tous les matins, les femmes procèdent aux prières rituelles (pujas) en présentant devant l'autel domestique, un plateau contenant la poudre rouge, une lampe à huile allumée (Agni le feu sacré), des offrandes (confiseries et du riz). Les prières terminées, le plateau est présenté aux personnes les plus importantes de la maison (les hommes, les parents ou amis les plus âgés). Les sucreries sont partagées et la femme  trempe le bout de son  doigt le plus petit dans le vermillon pour dessiner un petit rond ou un trait vertical sur le front de chacun.

Le vapooti  :

Est une une poudre blanche, constituée de bouse de vache séchée (rien n'est sale dans une vache), de cendre et est souvent parfumée. Apposée en trois lignes sur le front des fidèles indhus (homme, femme et enfant) représentent les trois niveaux de l'univers : le ciel, la terre et l'eau. Une seule ligne sur le front signifie que les intéressés (es) ont fait les prières d'usages et qu'ils sont d'origine Dravidienne, du Tamil Nadu (Sud de l'Inde et ou du Sri-Lanka).

Parfois, il y a également une marque de Santal (présentée en poudre ou sous forme de pate) et la tikka plus pour les femmes mariées, le sindur ou sindoor, photo ci-dessous des poudres spirituelles et sacrées.

P1110400

Le sindur ou sindoor :

est une poudre sacrée vermillon et/ou orange à différencier des autres marques frontales. Le sindoor démontre véritablement le statut marital de nos femmes. Il marque le début d'une nouvelle vie pour les époux. Le sindoor est appliqué par l'époux dans la raie des cheveux de son épouse, symbolisant ainsi son statut matrimonial. Il signifie aussi, une longue durée de vie pour le mari.

Les femmes mariées doivent arborer le sindoor tant que leur mari est en vie. Ce rituel est pratiqué depuis plus de 5000 ans. La couleur rouge étant chez nous, en Inde, synonyme de puissance en plus de porter chance. La Déesse Parvati, épouse de notre Dieu Shiva, ainsi que Sita épouse du Seigneur Rama utilisent le sindoor dans la raie de leurs cheveux. La Déesse Parvati ne protège pas seulement les époux de toutes les femmes mariées qui mettent le sindoor, mais éloigne aussi tout le mal qui rôde autout d'eux.

Aussi, lorsque votre épouse s'applique à mettre du sindoor dans ses cheveux cela veut dire qu'elle prie également pour que votre vie soit longue et saine. Quelle en soit remerciée.