223423_reincarnation3

Comme beaucoup d'indiens, je crois aux réincarnations. Mais qui dit réincarnations dit aussi karma les unes n'allant pas sans l'autre.

Dans les Upanishads, écrits il y a 5000 ans, il est mentionné  que le noyau éternel de l'homme s'incarne pendant de multiples vies dans un corps physique. S'incarne voulant dire littéralement "descendre dans la chair". La réincarnation implique que le processus se répète et que l'âme s'incarne plusieurs fois dans un corps.

Nous (indiens) pensons que l'âme à plusieurs vies, le corps n'étant que son enveloppe charnelle. Après la mort, l'âme ne cessera pas d'exister, mais renaîtra dans un nouveau corps après une période de repos, afin de compléter les leçons de vie antérieure pour atteindre l'illumination. Nous pensons avoir 6 vies pour y parvenir, la 7ème devant être parfaite et nous mener au Nirvana, le repos éternel, la fin du cycle infernal des réincarnations.

Certains pensent qu'il nous est possible de nous réincarner dans un corps humain ou celui d'un animal voire un arbre ou une plante. Ce serait une des raisons pour lesquelles les Jaïns (branche de l'indhuisme) qui respectent toutes vies et portent des masques de toiles devant la bouche et balayent devant eux avant de faire une pas. Ceci afin d'éviter d'avaler et d'écraser une âme vivante. Les arbres et les plantes font l'objet d'une véritable vénération dans notre pays, sans doute pour les mêmes raisons. Pour ma part, je ne sais trop que penser. Je crois que nous ne pouvons nous réincarner que dans la forme que nous avions dans nos vies antérieures. Un homme renaître en homme, un animal en animal et ainsi de suite. Mais......

Le karma  est le cycle des causes et des conséquences dans le processus d'évolution de l'âme humaine dans le but d'atteindre la perfection d'où son importance dans la réincarnation, car dans notre vie future nous paierons les fautes commises dans notre vie présente, et actuellement nous expions les fautes de nos vies passées d'où une vie particulièrement difficile pour certains. Plus notre vie est agréable et bonne plus nous avons avancé dans le cycle des réincarnations. D'où l'importance de ce bien conduire  dans toute la durée de notre vie.

Alors bien sûr c'est de la théorie, car dans la pratique. Il est parfois difficile de ne pas répondre à une méchanceté, par une vengeance ou d'essayer de l'oublier pour avancer. Pour ma part, je me suis fixé une ligne de conduite à laquelle j'essaie de ne pas déroger. Je me suis fixé des lignes morales auxquelles je me tiens, et lorsque je suis blessé pour x raisons, non seulement je ne me venge pas, car je sais que la personne à l'origine de mon humiliation sera punie dans un laps de temps plus ou moins long, mais j'évite également de me réjouir lorsque c'est à son tour d'être malheureuse, même si je ne pardonne pas.