P1100762

Mon compagnon m'a emmené voir cette exposition qui se tient pratiquement en face de chez moi. Qu'en dire ? Au premier abord j'avais été déçu par le lieu ou se déroulait ladite exposition, qui n'était un des immenses hangard du parc des exposition et qui n'avait rien d'attrayant puis, les affiches publicitaires annonçaient plus un spectacle à sensations qu'un évènement culturel, oui enfin à mon sens et j'étais sur la réserve n'aimant pas tout ce qui peut provoquer des mouvements de masse.

La première salle que nous avons visité n'était pas pour me rassurer dans mon opinion, des affiches et un malheureux arbre généalogique ainsi que 2 reproductions (mouais, l'audiophone nous disait bien que ce n'était que des reproductions...) : une de Toutankhamon et une autre de la pierre de rosette ou tout le monde s'agglutinaient faisaient bien pâles figures. A hauteur du plafond des peintures sur toiles représentant le vie quotidienne à cette époque. Bien que les explications soient fort intéressantes, je me suis dis que si toute l'exposition était ainsi, ça ne valait pas la peine du déplacement et d'en faire un tel battage.

P1100777Nous sommes ensuite passés par trois salles ou étaient diffusées de petits films racontant les difficultés de Howard Carter (celui qui a trouvé la tombe) de trouver un mécène pour financer des fouilles dans un endroit qui avait déjà été exploré par d'autres, puis de son expédition et enfin de sa découverte du tombeau et de ses trésors n'ont encore pillés par des brigands. Dans la dernière des trois salles étaient exposés en l'état, tout ce qu'il avait trouvé dans le tombeau. Là ça devenait passionnant, remarque toutefois, à peine venait-on de quitter une des salles qu'ils éteignaient la lumière donc impossible d'y revenir et encore moins d'y prendre des photos, d'autant qu'elles étaient toutes petites et qu'il y avait foule (groupe de 30 personnes).

La dernière partie de l'exposition m'a fait revenir sur mon opinon qui était parfaitement injustifiée par mon impatience. Nous découvrîmes dans la quatrième salle une pièce immence comportant les trois chapelles (coffres en bois revêtus d'or à l'origine mais ici de placage doré), décorés de toutes sortes de hiéroglyphes, de symboles royaux et funéraires s'emboitant les unes dans les autres, destinées à protéger le sarcophage et la momie.

P1100709

Puis, enfin, le sarcophage, et la momie entourée de ses bandelettes et revêtue d'un masque et de bijoux en or émaillé. Dans des vitrines étaient exposés de magnifiques parures (gorgerins, boucles d'oreilles, etc...) sandales, or avec des bouts de doigts de pied s'adaptant certainement aux orteils du pharaon, le tout en or, c'était superbe.

P1100789Dans une avant dernière salle, des sarcophages d'enfants supposés être les filles d'akénaton mortes bébé et en bas âge. du mobilier en bois précieux et divinement travaillé, un char de guerre, avec des

P1100773armes (boucliers, lances, arc, poignards, masses). Des objets usuels tels des cannes dont le manche étaient en ivoire ou en ébène serties d'or représentant des prisonniers souvent numides. Des lits, des barques miniatures sensées facilitées le passage du pharaon dans l'au-delà.

De ravissantes statues représentaient le pharaon ou ses sujets en train de pêcher, des divinités telles Osiris, Orus et bien d'autres encore, rivalisaient d'élégance les unes envers les autres. Des canopses, en albatres, en or, étaient sensées contenir les entrailles du défunt. Plus loin encore des pots à onguents, des miroirs pour parfaire la beauté de ces dames. C'était tout simplement sublime. Et pour le coup, je n'ai absolument pas regretté d'être venu. Car sur un livre, il est difficile d'appréhender la grandeur et la magnificence des objets, idem en ce qui concerne les proportions. 

P1100836

Dans la dernière salle, étaient regroupés les divers sites d'expédition et de fouilles concernant d'autres découvertes, ainsi que des peintures de la faune et de la flore que l'on trouve sur les bords du Nil. Et, comme de bien entendu une boutique de souvenir, avec un tas d'horreur fabriquées à la chaine dans des matériaux bon marché et vendus fort cher. A... m'a offert le catalogue de l'exposition qui à mon sens était seul valable, avec ses cartes, ses recherches, l'explication des découvertes et les photos des objets d'art. J'en ai été fort content. Il est gentil mon A...

D'autres photos sont disponibles dans l'album Toutankhamon du blog.