Saree drapéL'Inde développa l'art de draper les tissus comme les turbans et le saree, symbole par excellence du vêtement féminin. Dans ce message je vais plus particulièrement m'attacher à faire connaitre ce vêtement dont il existe une très grande variété de motifs, de couleurs, de matière (coton, soie mélangée, soie, et depuis quelques années malheureusement, pour des raisons économiques et pratiques: le polyester et nylon). Mais qu'il soit tissé en matière noble (coton et soie) et/ou fabriqué industriellement il reste, à mon sens, la plus belle robe du monde et celle qui met le mieux le corp des femmes en valeur, leur accorde une grâce et une élégance infinie de port, et dans laquelle elles sont les plus belles. 

Le saree est à la base une longueur de tissu non cousu. A l'une des extrémités se trouve une large bande, le pallav, et il est bordé sur toute sa longueur de bandes étroites cousues ou tissées.

Le saree peut être drapé de plus d'une centaine de façons, et le style de ses décorationS diffère selon les régions. Sa couleur, ses motifs, son drapé révèlent beaucoup d'informations sur la femme qui le porte. Sa caste, sa région, sa position sociale, si elle est mère d'un héritier, etc...Et comme je crois l'avoir déjà dit précédemment, chaque saree à un nom.  

Une communauté d'artisans chinois, installés à Surat dans le Gujarat réalisaient une broderie spécifique, appelée ouvrage "chinai", très appréciée par les riches femmes parsi.

chennaisilks

Les techniques de teinture sur noeuds et de tissage ikat sont couramment utilisées pour les sarees ; la plus compliquée de ces méthodes est la double soie "Ikat", qui servait à réaliser le plus onéreux des saris nuptiaux, "Le Patola". Ils sont ornés d'une grille sur laquelle sont juxtaposés des motifs géométriques et figuratifs.

Ikat sari

Les éléphants symboles de richesse sont de bon augure pour les mariages et se retrouvent souvent sur les bordures.

sari-de-mariage-odhni-patola

Une grande quantité de soie est produite et tissée dans le Sud de l'Inde et les sarees de Kanchipuram, en particulier, sont faits de lourde soie enrichie de bordures d'or.

Kanchipuram sari

Au 18ème Siècle, de beaux sarees peints étaient fabriqués à Tanjore, dans le Tamil Nadu. La littérature Bengali parle de sarees du Soleil de la Lune et des Etoiles, et encore aujourd'hui, les sarees sont tissés d'après les différentes phases de la Lune.

D'autres sarees représentent un soleil avec un anneau brillant, ce motif est appelé "Taramandala".

Saree mandala

Les sarees "Chanderi" ont une chaîne en soie fine et une trame en coton. Leurs couleurs sont vives et subtiles, leurs bordures ornées de fleurs colorées de perroquets verts et de ravissants petits motifs. Ils étaient portés par les familles royales du Nord-Ouest de l'Inde.

1

 

Parmi les sarees de "Murshidabad", au Bengale figurent ceux en "Tussah" local, ornés de larges bordures rouges. Les célèbres sarees "Baluchari" datent d'il y a deux siècles et ulisent une palette de rouge foncé, de jaune, de vert, de pourpre, de chocolat, de crème, de blanc et de bleu. Les motifs et leurs bordures sont compartimentés et comportent des thèmes picturaux répétitifs : personnages fumant, conversant, ou tenant des branchages fleuris, des bateaux à vapeur, des trains et des aéroplanes.

baluchari1

Lors des nombreuses fêtes religieuses les femmes portent des sarees de différentes couleurs : Jaune pour le printemps, le noir assorti de couleurs vives pour Kayalaya teg, durant la mousson, le rouge pour le jour de leur mariage.