Pour les dames et demoiselles :

Le sari

Est le vêtement traditionnel féminin en Inde, il peut être porté aussi bien par la femme indhue que par la femme musulmane. Il s’agit d’une longue bande de tissu de soie ou de coton (ou malheureusement de polyester et de nylon) de 5m et demi pour les saris courant, et, pouvant aller jusqu’à 10 mètres et peser plusieurs kg pour les saris de cérémonies. Chaque sari à un nom aucun n’est identique à l’autre, même s’il s’agit de saris fabriqués de façon non traditionnelle. Les motifs, les couleurs, le drapé varient selon les régions, les castes, et parfois les activités de la journée.

309px_Styles_of_Sari

Le sari se compose d’un choli (une petite blouse enserrant la poitrine), et de un jupon pour le maintenir en place. Il est ajusté par une succession de plis et de rentrés, et il est particulièrement malséant de le fixer avec des épingles ce que évitera de faire une dame de qualité de même, elle veillera à ce qu’il soit porté suffisamment bas pour cacher ses pieds ce qui lui donnera cette élégance caractéristique des femmes indiennes.

5

Le sari se porte dans le nord, dès que la petite fille devient jeune fille, dans le sud, dès qu’elle se marie. Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, avant l’indépendance, les femmes dalith n’avaient pas le droit de porter un choli sous leur sari, d’où l’importance du drapé qui leur permettait de garder une tenue correcte et décente dans toutes les activités de la vie courante.

Pour les jeunes filles non mariées et nubiles du Tamil Nadu, le demi-sari est de rigueur pour tous les jours.

saree_jeune

Lorsqu’une petite fille devient jeune fille on lui met pour la première fois un sari rouge. Rouge également le sari de mariage, symbole de réussite, de joie et de bonheur.

sari010003p5a

Le Salwar-kameez

Est une tenue plus connue, plus pratique, et portée au Kashmir et au Pendjab (régions à dominance muslim et sikh).

imagesCAQ6USM5

Le salwar est un pantalon large qui s’attache à la taille et se resserre aux chevilles. Il se porte avec une tunique longue ou courte qui s’appelle kameez.

Le churidar

Est une autre tenue qui ressemble au Salwar mais en plus serré. Il se porte avec un tunique longue avec ou sans col qui s’appelle Kurta (pour les femmes indhues).

imagesCAOEJ70K

La lengha :

Plus spécifiquement portée à l‘Ouest de l‘Inde. C’est une tenue composée d’une longue jupe et d’une tunique longue ou un choli. Dans les autres régions de l’Inde la lengha se porte seulement dans les grandes occasions (pouvant être portée par des femmes indhues, muslims, Jaïn et sikh).

imagesCAZEDQCY

Pour les messieurs :

Le Sherwani

Est une chemise arrivant aux genoux qui se porte avec un pantalon churidar ou pajama et un Ghatcholas qui remplace le dupatta (voile de modestie) de la femme.

imagesCAA39MX6

La Kurta churidar

Est porté par les indiens du nord. C’est un ensemble qui se compose d’un long pantalon retombant en nombreux plis sur les sandales, avec une longue chemise sans col arrivant aux genoux.

imagesCAMKMXZU

La Kurta-Pajama

Est comme la kurta churidar, la seule différence est que le pajama est un pantalon large qui s’attache par un nala (lacet) comme le churidar (la kurta-pajama est plus spécifiquement portée par les muslims et les sikh).

imagesCA0GF0P8

Le dhoti

Est une longue bande de tissu d’environ 4mètre et demi à 5 mètres en coton blanc et ou/en soie. Il peut se porter long c’est-à-dire jusqu’aux pieds ou bien court, à savoir on ramène le bas autour de la taille. Il existe également plusieurs façons de l’ajuster selon les régions et la caste.

dhoti

Ce vêtement est porté à ce jour, en majorité par les hommes pauvres ou bien alors  très riches, les hommes politiques, avec une chemise blanche à manches longues. Les indhus traditionnalistes comme les religieux le portent toujours (les brahamanes) .Encore très utilisé dans l’Inde du Sud, les Reddiars (propriétaires terriens) le porte long. Par contre les daliths le portaient court signe de leur asservissement.

imagesCABF56R1 imagesCA43WWXN

Mais, dans toutes les régions de l'Inde et quelque soit la religion de leurs habitants on ne porte pas de cravate et elle est à bannir dans les milieux traditionnels indien, comme du reste dans les pays arabes, les Emirats et Israël. car elle est "assimilée" à la pendaison (qui est la peine capitale appliquée dans tous ces pays).