terreaux22Je suis fort déçu, rentré de tournée jeudi soir, je n'ai rien vu de la ville ou nous avons dansé. Je m'étais pourtant fait une fête de découvrir une nouvelle ville de France qui a la réputation de produire le plus grand nombre de chefs cuisiniers à Paris. Bah oui, comme beaucoup d'étrangers je ne connais de Lyon que ce qui est le plus célèbre : la cuisine, la place Belcourt qui est une très jolie place ancienne, les soyeux et la révolte des canus. Je reconnais que c'est très limité.

Je m'étais pourtant bien équipé, sac à dos contenant mon appareil photos ainsi que mes papiers d'identité et mon argent. Nous sommes logés à l'hôtel mais comme sathiya et moi sommes absents toute l'après-midi à cause des répétitions et le soir à cause des représentations, et que nous ne connaissons pas, nous ne laissons aucun document ou objet de valeur dans nos chambres.

En bon cancre je croyais que la ville était traversée par le Rhône, mais j'avais oublié de noter la Saône. Toujours est-il que le peu que nous avons vu de cette ville nous a laissé une bonne impression avec envie d'en voir plus. Le métro est largement plus propre et moins odorant qu'à Paris, idem les rues. Nous avons été invités par un mécène lyonnais qui est domicilié à Marcy l'Etoile, dans une superbe propriété. Car, il ne s'agit plus à ce niveau de parler de pavillon. C'est une banlieue de Lyon fort résidentielle. Par ailleurs, il paraît que Grenoble est à 1 h de train de Lyon donc beaucoup de personnes peuvent profiter des sports d'hiver. Marseille est située à 3 h seulement,  ce qui permet l'été de profiter également des joies de la plage.

Ce mécène, qui a été très satisfait de nos prestations, nous a invité à revenir nous produire quand nous le souhaiterions. Il s'est même engagé à nous faire visiter la ville et à nous emmener dans l'un des meilleurs restaurants. Seule condition le prévenir un peu à l'avance pour qu'il puisse se dégager du temps. C'était très gentil de sa part. Mais j'y retournerai avec mon A....En attendant, je suis épuisé, mais fort content, j'ai gagné suffisamment d'argent pour faire face à des imprévus et faire plaisir à mon A...en le "sortant". Ben oui, chacun son tour, pas de raison que ce soit toujours lui qui paye.

Il était temps que je rentre. Je n'en pouvais plus de mon désir pour A... Partout où j'allais, j'avais l'impression de le voir. Au point que j'ai failli interpeller un pauvre type qui se promenait tranquille et ne demandait rien à personne. La honte que j'aurais eu si je ne m'étais pas ressaisi à temps...

Nos journées ont été rythmées par nos répétitions et nos soirées par nos représentations. Quand à nos nuits elles ont pour moi été pénibles. Insomniaque déjà en temps normal, chez nous, là dans notre chambre d'hôtel et bien qu'elle soit confortable, j'ai compté les heures. Sathiya, a bien de la chance, le derrière dans l'eau il dormirait...

Je suis littéralement tombé dans les bras de A... lorsqu'il est venu me chercher Gare de Lyon. J'étais fort content car un peu encombré. Nous avons raccompagné Sathiya chez lui et nous sommes rentrés chez A... où nous attendait un délicieux repas et ma Shivana préférée. J'étais tellement fatigué que je n'ai pu faire honneur au diner. Mes yeux se fermaient au fur et à mesure qu'arrivait les plats et A... m'a proposé de me coucher ce que j'ai accepté de suite.